Hand’IGS ou comment accompagner les étudiants en situation de handicap

La multi filière Groupe IGS n’a pas attendu les lois pour accueillir et accompagner ses étudiants en créant sa mission handicap. Permettre une bonne intégration dans le cursus des écoles du groupe, mais aussi aider à la recherche de stages ou de contrats d’apprentissage auprès des entreprises, sont les objectifs d’ Hand’Igs. Une structure très active dont la mission consiste aussi à lutter contre les idées reçues et les préjugés.

Une vidéo signée Créatika.

Siences et technique par des collégiens et lycée à la finale du concours C Genial 2013

Cette année au programme du concours scientifique et technique de la fondation C. Génial : la machine d’Anticythère reproduite , double vortex et effet Thélier, un arbre solaire, fabrication d’une fusée … Au total c’est 6900 participants, 381 projets répartis sur 30 académies pour une sélection de 37 projets (collège et lycée) lors de la finale au Palais de la Découverte en présence de Claudie Haignéré et Nicolas Seydoux.
Plus d’infos sur www.sciencesalecole.org et http://www.cgenial.org/

DRH, les « méchants » du cinéma

« A l’écran, les DRH ne peuvent jouer que le rôle du méchant » commentait David Abiker (chroniqueur radio et TV)  à l’occasion du colloque « DRH et Cinéma: une profession au banc des accusés » organisé par l’école CFA IGS. Ainsi tente t-on d’expliquer la piètre image des relations du travail et du métier RH en particulier sur grands et petits écrans (rappelez vous Stéphane Freiss en DRH de La Poste dans « Bienvenue chez les C’htis » de Danny Boon). Pour ce colloque Yves Pinol (Créatika) a réalisé avec les étudiants et 2 encadrants du CFA IGS (Leïla Roze des Ordons et Didier Sannipoli) un documentaire. Volontairement placé sur le ton de l’humour pour ne pas sur-dramatiser cette perception négative de la fonction RH (qu’il va bien falloir se résoudre de l’accepter !), ce documentaire confronte les témoignages de Directeur de Ressources Humaines mais aussi de réalisateurs et producteurs du cinéma : Pierre Jolivet, Gérard Mordillat et Sophie Dulac.

Et ici le reportage sur le colloque organisé en Novembre au Cinéma l’Archipel avec le CFA IGS. Table Ronde animé par Thierry Teboul avec, entre autres, David Abiker.

Tourner un film ou une vidéo à Paris

Un projet de film, de court-métrage ou d’une vidéo. Avec des extérieurs dans la capital ?
Que le tournage ai lieu sur la voie publique, les marchés, bâtiments municipaux, parcs, jardins, lieux de culte, … il vous faut une autorisation à la fois de la mairie de Paris et de la préfecture de police. . Et cette permission n’est pas toujours facile à obtenir.
Si il existe une tolérance de la caméra épaule, l’usage du trépied est interdit sans autorisation. Dans ce cas les forces de l’ordre pourraient interrompre le tournage et vous seriez en plus responsable pénalement.
Alors pour vous simplifier la vie consultez le site  parisfilm.fr de la Mission Cinéma de la ville de Paris. Les démarches, les réglementations, les lieux de tournages, … vous aideront grandement.
tournage
crédit photo Lidl Soket

Concernant le droit à l’image, vous pouvez filmer une foule sans avoir besoin d’en demander la permission. Mais dès lors qu’un visage est reconnaissable, l’autorisation de la personne est nécessaire. Certains bâtiments sont également soumis au droit à l’image, comme la tour Eiffel : de jour, vous pouvez la filmer sans problème mais dès qu’elle est allumée des droits à l’image sont à verser.

Autre info :
Pour tourner dans une gare, la demande est à adresser directement à la SNCF.

Si vous souhaitez faire des prises de vue dans le métro, il est nécessaire d’avoir l’autorisation de la RATP. Celle ci est toutefois plus compliquée à obtenir, pour des raisons de sécurité. Montrez patte blanche, choisissez une ligne et un horaire peu fréquenté et essayez de réduire le matériel au minimum.Pour tourner dans un établissement scolaire, il vous faut l’accord du chef d’établissement.

Concours C Génial 2012

Pour la 3e année Creatika a suivit les jeunes collégiens et lycéens du concours C.Génial qui s’est déroulé au Palais de la Découverte en mai 2012. C’est toujours un plaisir de voir ces jeunes si impliqués dans des projets imaginatifs et innovants. Souvent astucieux, parfois techniquement impressionnant, ces projets montrent aussi à quel point la jeunesse est préoccupé par les enjeux sociétaux actuels. Petit coup de coeur pour le tétrapode un cafard robotique léger comme une plume !
Nous leur avons réalisé ce petit reportage.

finale concours C.Génial 2012 par CGenial

Explosion de la vidéo sur Internet… les derniers chiffres 2012

Encore plus de vidéos regardées, plus de temps passé à regarder les vidéos… les chiffres 2012 que Comscore vient de publier pour la France confirment la tendance actuelle : la vidéo continue son explosion sur Internet.  39,5M de visiteurs uniques sur le mois, chacun voyant en moyenne 157 vidéos de 6,6 minutes. Chaque internaute passe 50 % de temps en plus devant les vidéos par rapport à l’an passé. Impressionnante progression !

La tendance est confirmé de l’autre côté de l’atlantique. Selon Comscore qui publie ses chiffres US 2012 avec le top ten des plateformes web vidéo (sites de Google en tête) c’est 180 million d’internautes U.S. qui ont regardé 36.6 billion de vidéos en ligne au mois de mai !
L’autre bond impressionnant est celui des publicités… une augmentation de 117% d’audience en 1 an comme le commente cet article de Greg Jarbe.

Une aubaine pour les communicants et entreprises… !

Vidéos sur Internet

Explosion de la vidéos sur Internet

Génériques de films: petits bijoux à contempler … et à s’inspirer!

Vous êtes assis au ciné ou devant la TV. Ça y est le film ou la série commence…. Et là, détente … le générique vous transporte immédiatement dans l’imaginaire du programme…
Le générique, outre de présenter les créatifs et producteurs, a cette fonction de « porte d’entrée ». Sans vous en rendre compte, c’est lui qui a planter le genre ( oss 117 , Le bal des vampires ), le style ( cf la Panthere rose ), l’ambiance, le ton (cf Le petit Nicolas ), les personnages (cf Dexter), … allant jusqu’à donner des indices et des informations qui seront développés plus tard dans le film. Les plus grandes réussites ont marqué les esprits (repensez aux anciennes séries TV … c’est le générique qui vous vient immédiatement en tête!)… et même inspiré les jeunes générations.
De Saul Bass (Vertigo, Psychose, la plupart des génériques des films d’Hitchcock) à Kyle Cooper (le mémorable générique de Seven), c’est un véritable art qui se joue dans ces quelques minutes où se mêlent graphisme (celui des textes bien sûr), musique et image… De vrais petits bijoux quelques fois plus réussis que le film !
Pour nous c’est une véritable source d’inspiration, et le site que leur rend hommage est une mine d’or Forget the film, watch the titles . Vous y retrouverez des tonnes de génériques (TV, film, show …) et énormément d’informations et interviews.
Un double DVD est également disponible à la vente.
Art of the title est un autre site que je vous conseille. Un très grand nombre de génériques avec une approche tout aussi analytique pour saisir toute la splendeur de ces petits chef-d’œuvres créatifs !

Packaging aux couleurs de votre entreprise

On vous avait déjà parlé d’un site web qui permettait de customiser livres et CD à vos couleurs. Pour ceux qui maîtrise photoshop voilà de quoi aller plus loin psdcovers.com Des résultats très réussis. Il suffit de télécharger le modèle qui vous plait, puis de « jouer » l’action sous photoshop en attendant le moment où vous ajouterez votre image pour customiser le boitier bluray, la tasse à café, le livre, la boite … Des résultats très réussis, des modèles vraiment sympas… et c’est gratuit ! Un tuto est disponible sur leur site pour ceux qui ne maitrise pas très bien le fonctionnement des « actions » sous photoshop.

Une glace « Ginger » ça vous tente ?

C’est la pause café chez Creatika